« pretre »

13 blagues accessibles contenant « pretre »
>Pages : [1] [2] [3] ... Suivante
  1 - Adultes - Envie - Humour Noir - Luxure -
Une nymphomane en proie a des crises aiguës se promène dans la rue. Tout a coup elle a une très très grosse envie. Il faut absolument qu'elle baise. Elle frappe a toute les portes mais il n y a personne. Alors elle rentre dans une église. Il n'y a pas de messe a cette heure la mais le cure est présent.
- Que désirez vous ma fille?
- Ooooooooh toi ! Je te veux. prends moi !!!
- Je vous demande pardon ?!?!?!?! ......
- Prends moi toute, je te veux, rhaaaaaa !! baise moi.!!
- Mais enfin, ma fille, vous êtes dans la maison de dieu !!
- Je m'en fous, je veux que tu me prennes la maintenant. Prends moiiiiiii
- Mais je ne peux pas je suis prêtre
La fille s'allonge sur l'autel et se déshabille. Elle est superbe et elle se caresse. Le curé ne sait plus quoi faire, il transpire et commence a avoir des bouffées de chaleur. Il se tourne alors vers la croix de Jésus et lui demande :
- Jésus aide moi, que dois je faire ?
Et Jésus répond :
- Détache moi connard, détache moi



note : 4.87 / 10
   .
 
  2 - Sexy - Adultes -
Une dame âgée prend le train. Rendue près de la frontière, elle demande au prêtre qui est assis à côté d'elle:
- Regardez, j'ai acheté une trousse de beauté mais j'aimerais me sauver des taxes de douanes, pourriez-vous la cacher sous votre soutane s.v.p.?
- Je veux bien, mais je suis incapable de mentir. Si on me pose des questions, je dirai la vérité. "
Une fois à la frontière, le douanier demande:
- Rien à déclarer, mon père?
-.De la tête à la ceinture, non!
- D'accord, mais en dessous de la ceinture?
-.Oh, eh bien j'ai un petit quelque chose qui fait plaisir aux dames et qui n'a jamais servi... "



note : 4.16 / 10
   .
 
  3 - Argent - Religion - Très Bonnes -
Un prêtre dit à son ami rabbin :
- J'ai un truc pour manger gratuit...
- Super ! Donnes-moi ton secret..., répond le rabbin, intéressé.
- Je vais au restaurant, assez tard, et je commande une entrée, un plat, du fromage, un dessert et puis je prends mon temps en dégustant un café, un cognac et un cigare, et j'attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, et quand toutes les autres chaises sont rangées sur les tables, le garçon vient me voir pour encaisser. Alors je lui réponds : mais j'ai déjà payé à votre collègue qui est parti ! Et le tour est joué...
Et le rabbin :
- Alors, on essaie demain ?
- OK.
Le lendemain, les deux compères vont au restaurant et tout se passe comme prévu. Au moment de la fermeture, le garçon demande s'il peut encaisser et le prêtre lui répond :
- Désolé, mais on a déjà payé à votre collègue qui est parti. Et le rabbin qui ajoute :
- Et d'ailleurs nous attendons toujours notre monnaie...



note : 3.97 / 10
   .
 
  4 - Sexy -
Pour trouver le caractère cochon de ce poème de Paul Adam, lisez le
d'abord en entier, puis, lisez le en changeant la fin du second vers de
chaque strophe de façon à ce qu'elle rime avec la fin du premier vers
plutôt qu'avec la fin du troisième vers.


La première fois quand je l'ai vue
J'ai tout de suite remarqué son regard
J'en étais complètement hagard


Dans ce jardin du Luxembourg
Je me suis dit Faut que je l'aborde
Pour voir si tous deux on s'accorde


J'ai déposé mon baluchon
Alors j'ai vu tes gros yeux doux
J'en suis devenu un peu comme fou


Quand je t'ai dit que tu me plaisais
Que j'aimerai bien te revoir
Tu m'as donné rendez-vous le soir


Et je t'ai dis Oh Pénélope
Que tu étais une sacrée belle fille
Que je t'aimerai toute ma vie


Quand dans ce lit de marguerites
Tu m'as caressé doucement la tête
Ma vie entière est une fête


Et sous les regards de la foule
J'ai posé ma main sur ta main
Vous voyez bien que ce n'est pas malsain


À l'ombre des eucalyptus
Je t'ai dit Je veux que tu me suives
Je te sentais d'humeur lascive


Alors comme ça dans les tulipes
Tu m'as fait une petite promesse
Gage d'affection et de tendresse


Si notre amour devait céder
Je n'aurais plus qu'à me faire prêtre
Je ne pourrai jamais m'en remettre


Car si un jour notre amour rouille
Je m'en mordrai très fort les doigts
Chérie vraiment je n'aime que toi !



Auteur: Paul Adam

note : 3.67 / 10
   .
 
  5 - Alcoolisme - Juifs - Religion -
Un rabbin et un prêtre entrent en collision lors d'un accident de voiture. Les deux voitures sont complètement démolies mais, curieusement, aucun des deux hommes n'est blessé.
Après que chacun se soit extirpé de sa voiture, le rabbin voit la petite croix argentée sur le revers de la veste du prêtre et lui dit :
"Ah vous êtes prêtre. Je suis rabbin. Regardez nos voitures. Il n'en reste rien, mais nous ne sommes pas blessés.
Ce doit être un signe du tout-puissant. Dieu a du vouloir que nous nous rencontrions, devenions amis et vivions en paix pour le reste de nos jours."
"Je suis entièrement d'accord avec vous. Ce doit être un signe de Dieu."
Le rabbin poursuit: "Regardez. C'est encore un miracle. Ma voiture est en morceaux, mais cette excellente bouteille de vin d'Israël est intacte. Dieu veut certainement que nous buvions ce vin et célébrions notre bonne chance." Il ouvre la bouteille et la tend au prêtre. Le prêtre est d'accord et en boit quelques grosses gorgées (l'émotion, la chaleur), puis rend la bouteille au rabbin. Le rabbin prend la bouteille, la rebouche puis la rend au prêtre.
Le prêtre demande : "Vous n'en buvez pas ?".
Le rabbin répond : "Non... Je crois que je vais attendre la police."


Posté par: Rémy_B

note : 3.63 / 10
   .
 


>Pages : [1] [2] [3] ... Suivante


 



Soirées libertines - Conjugaison - Football - Post-Punk - Liens créatifs et insolites -

Contacter le webmaster : webmaster at hihoha.com


Partenaires et sites amis