« debiles »

7 blagues accessibles contenant « debiles »
>Pages : [1] [2] ... Suivante
  1 - Adultes - Sales - Toto -
Un jour Toto rentre de l'école où il a apprit des "grands" quelques nouveaux mots pas très jolis.
- Maman, ça veut dire quoi "connard" ?
Alors la maman répond:
- Heu... ça veut dire "visiteur".
- Et ça veut dire quoi "bitte" ?
- Hem... ça veut dire "chemise"
- Et ça veut dire quoi "merde" ?
- Heu... ça veut dire "fauteuil"
- Et ça veut dire quoi "niquer" ?
- Pff... ça veut dire "repasser"
Et enfin Toto arrête de poser ses questions débiles.
Un jour, pendant que la mère de Toto est en train de repasser, un gars sonne à la porte d'entrée...
Toto ouvre et dit:
"Salut, connard. Assieds-toi dans la merde. Maman est en train de niquer la bitte à papa."



note : 5.29 / 10
   .
 
  2 - Ta Mère -
Ta mere et tellement débile que elle emene sa télécommande au ciné

Auteur: juan
Posté par: moi

note : 4.72 / 10
   .
 
  3 - Ta Mère -
Ta mére et tellement débile que elle a vendu sa télé pour acheter pour s'acheter un lecteur dvd

Auteur: juan
Posté par: juan

note : 4.22 / 10
   .
 
  4 - Adultes - Alcoolisme - Méprises - Sales -
Un mec complètement bourré demande à son barman où sont les toilettes. Le barman lui répond :
- Au fond du couloir à droite !
Le gars y va. Un peu plus tard, dans le bar on entend un cri incroyable. Personne ne bouge cependant. Quelques minutes plus tard, un nouveau cri venant des toilettes résonne dans le bar. Cette fois, le barman va jusqu'aux toilettes pour se rendre compte de ce qui se passe. Il ouvre la porte de la salle et demande au mec bourré :
- Qu'est-ce que tu as à crier comme un porc qu'on égorge !? Ça va pas non ? Tu fais peur aux clients
Et le mec bourré répond :
- Ben, j'étais assis sur la cuvette des chiottes, et chaque fois que je tirais la chasse, quelque chose venait me presser les couilles, c'était horrible.
Alors le barman ouvre la porte des WC, jette un oeil à l'intérieur et dit :
- Espèce de débile, t'es vraiment naze... T'étais assis sur le seau du balai de nettoyage... et tu t'essorais les couilles au lieu de tirer la chasse



note : 3.56 / 10
   .
 
  5 - Colère -
Un cow-boy solitaire, en passant dans un bar en plein Far-West, entend
dire de lui qu'il serait temps qu'il se marie. Même en étant brutal et
marginal, il décide de se choisir une femme dans le village, et l'épouse.

Ils partent donc tout deux, plus un cheval que le cow-boy acheta pour
porter sa femme sur le trajet.

Le cow-boy est très solitaire, et ne parle jamais. Malgré quelques
tentatives de la femme, il reste de marbre. Le cheval, en marchant sur
une pierre, trébuche et manque de faire tomber la femme. Le cow-boy le
regarde et dit : "un". Puis il repart, silencieux.

Toujours autant de silence de la part du cow-boy. Lors d'un arrêt dans
une ville, le cheval glisse dans un excrément frais déposé la veille par
un chien. Cette fois, la femme doit bien se tenir pour ne pas tomber. Le
cow-boy regarde de nouveau le cheval et dit : "deux".

La femme commence à penser à s'enfuir loin de ce voyageur peu
accueillant. Lors d'une traversée d'une rivière, le cheval dérape dans
l'eau, se ramasse complètement par terre, et la femme s'étale elle aussi
dans l'eau. Cette fois, le cow-boy sort un revolver, et, toujours de
marbre, lui tire une balle dans la tête, et murmure "trois".

La femme est révoltée. Elle commence à déballer ce qu'elle pense depuis
qu'elle s'est mariée.
- Tu n'es qu'un sale con, un débile ! crie-t-elle. Tu pouvais pas laisser
une chance à cette pauvre bête ? T'es con ou quoi ? Tu sais quoi ? J'te
plante là, pauvre abruti ! Et merde !

Le cow-boy la regarde un court instant, dans le plus profond de ses yeux.
- Un.



note : 3.27 / 10
   .
 


>Pages : [1] [2] ... Suivante


 



Conjugaison - Football - Liens créatifs et insolites - Stage Tadelakt - Agenda des sorties dans le Gers -

Contacter le webmaster : webmaster at hihoha.com


Partenaires et sites amis